top of page
  • Jessica

Actualités : "France Enfance Protégé"

Dernière mise à jour : 1 févr. 2023

À sa réélection, Emmanuel Macron déclare faire de la protection de l’enfance une de ses priorités. C’est donc dans cette logique d’amélioration des conditions de vie des enfants (particulièrement protégés), que le parlement est venu légiférer à cet égard par la loi du 7 février 2022. Cette loi s’accompagne du rattachement du Secrétariat d’État à l’enfance à la Première ministre, ainsi que la création d’un premier comité interministériel à l’enfance qui sera animé par Madame Charlotte Caubel, secrétaire d’État chargée de l’Enfance. Pour conclure cette année 2022, un travail de concertation a permis la création de «France Enfance Protégée».

Signature de la convention du nouveau GIP France Enfance Protégée le 28 sept. 2022 - © Charlotte Caubel

« France Enfance protégée » est un Groupe d’intérêt Public, c’est à dire un groupe réunissant des personnes morales de droit public et des personnes (morales ou physiques) de droit privé afin d’agir ensemble dans la poursuite d’un but d’intérêt public commun. Ici, il sera question de la réunion de certaines instances que forment l’État telles que l’éducation nationale, la justice, la santé, les affaires étrangères, l’intérieur aux présidents de conseils départementaux et aux représentants d’associations.


Ce groupe sera le moyen d’échanger, de rechercher, de réfléchir, de mettre en place des stratégies et des actions concrètes au bénéfice des enfants protégés. Il est censé être un réel outil de coordination, notamment avec le regroupement des structures telles que le SNATED 119 (Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance en Danger), l’ONPE (Observatoire national de la protection de l’enfance), l’AFA (Agence Française pour l’Adoption), les secrétariats nationaux du CNAOP (Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles ), le CNA (Conseil National de l’Adoption) et enfin le CNPE (Conseil national de la Protection de l’Enfance).


Ce listing ne parle pas à grand monde car bon nombre des institutions citées sont méconnues du grand public et même des enfants protégés eux mêmes. Il faut cependant retenir que de nombreuses organisations plus ou moins importantes vont se réunir et travailler ensemble, rendant ce mille feuille administratif qui entoure le milieu de la protection de l’enfance, je l'espère, plus efficace.


Nous pouvons dors et déjà féliciter Madame Florence Dabin, élue première présidente de « France Enfance Protégée » ce 5 janvier.


Florence Dabin, élue Présidente du GIP "France Enfance Protégée" le 5 janv. 2023 - © Florence Dabin (Twitter)


Jessica

Posts récents

Voir tout

Commenti


Articles à découvrir

bottom of page