top of page

🔔 L'actualitĂ© du mois de fĂ©vrier : le rĂ©cap'

Nantes :


Le 22 fĂ©vrier dernier, de nombreux professionnels se sont rassemblĂ©s devant le conseil dĂ©partemental de Loire-Atlantique en rĂ©ponse Ă  la tribune du 2 fĂ©vrier dernier, annonçant des restrictions budgĂ©taires. Ces mesures incluent l'arrĂȘt des contrats pour les jeunes majeurs de plus

de 21 ans et la cessation du soutien aux jeunes de 18 Ă  21 ans gagnant plus de 850€. Les manifestants demandent une augmentation du budget dĂ©diĂ© Ă  la protection de l'enfance, portant celui-ci Ă  240 millions d'euros, afin de remĂ©dier Ă  ces coupes budgĂ©taires.


Loi Taquet et dĂ©cret d’application :


Le 17 février dernier, trois décrets ont été officiellement publiés, l'un d'entre eux mettant fin aux placements en hÎtel conformément à la Loi Taquet de février 2022. Cette décision fait suite au décÚs tragique de Lily, une jeune de 15 ans qui était sous ce type de placement. Les professionnels attendaient avec impatience ce décret, car sans sa promulgation, la loi avait peu d'effet concret. Le décret dispose désormais que les mineurs de moins de 16 ans seront orientés vers des hébergements dénommés "Jeunesse et sport". Cependant, de nombreux acteurs impliqués jugent ce décret "insuffisant", soulignant des dérogations trop étendues et un manque global de précision.


PouponniĂšre Saint-Nazaire :


AprĂšs presque un an de rĂ©novations, l'ancien centre mĂ©dico-social de Saint-Nazaire rouvre ses portes. Depuis le dĂ©but de cette annĂ©e, il accueille des enfants de 0 Ă  3 ans placĂ©s sous la responsabilitĂ© de l’ASE. Cette rĂ©ouverture rĂ©pond Ă  une urgence sociale croissante liĂ©e Ă  la

difficultĂ© de prise en charge de l'arrivĂ©e d'un bĂ©bĂ©. Cette assistance vise Ă  accompagner les parents, qui peuvent rendre visite Ă  leur bĂ©bĂ© de maniĂšre rĂ©guliĂšre. AprĂšs une certaine pĂ©riode, le bĂ©bĂ© pourra rentrer dans sa famille ou sera alors redirigĂ© vers un centre d’accueil adaptĂ©.


Action Enfance fait son cinéma :


Pour la 7Ăšme annĂ©e consĂ©cutive, environ 200 jeunes pris en charge par l'ASE ont eu l’opportunitĂ© de participer au festival de courts-mĂ©trages "Action Enfance fait son cinĂ©ma". Provenant de 15 Ă©tablissements de la fondation Action Enfance, ces jeunes ont pu expĂ©rimenter le rĂŽle d’acteurs sous la direction d'Ă©tudiants en cinĂ©ma. Ensemble, ils ont concrĂ©tisĂ© plusieurs courts-mĂ©trages conçus, Ă©crits et rĂ©alisĂ©s par ces Ă©tudiants. Certains enfants ont mĂȘme eu la chance de partager l'Ă©cran avec l'acteur Gil Alma.


Un ancien EHPAD rĂ©amĂ©nagĂ© pour accueillir des jeunes de l’ASE :


Pour Ă©largir sa capacitĂ© d'accueil, la Maison d'enfants La Salamandre dĂ©mĂ©nage dans l’ancien EHPAD des Charmilles Ă  Melle. Cette dĂ©cision a Ă©tĂ© entĂ©rinĂ©e par le conseil municipal le 28 juin dernier. Depuis prĂšs de 30 ans, cette maison d'enfants prend en charge des fratries d’enfants confiĂ©s Ă  l'ASE, les hĂ©bergeant dans des appartements autonomes supervisĂ©s par une Ă©quipe Ă©ducative. RĂ©cemment, elle a Ă©tendu ses services pour accueillir des jeunes en « situation complexe" nĂ©cessitant un accompagnement plus rigoureux

39 vues0 commentaire

Comments


Articles à découvrir

bottom of page