top of page

📣 Communiqué : une inquiétude face aux coupes budgétaires impactant la Protection de l’Enfance

L’association Parlons d'eux exprime son inquiétude face à l'annonce des coupes budgétaires impactant la Protection de l’Enfance.


L'association Parlons d'eux, dévouée à la défense des droits ainsi qu’à la protection des enfants et des jeunes vulnérables, exprime aujourd'hui une profonde inquiétude face aux récentes décisions budgétaires prises par le Ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.


Le Décret n° 2024-124, publié le 21 février 2024, annonçant l'annulation de crédits, suscite une vive préoccupation au sein de notre association. En effet, ces coupes budgétaires se traduisent par une diminution significative des ressources allouées à des secteurs cruciaux pour la protection de l’enfance et des familles les plus fragiles.


En particulier, Parlons d'eux s'inquiète : 

  • de l'impact de cette décision sur l'administration de la protection judiciaire de la jeunesse, avec une annulation de presque 38 millions d'euros en crédits de paiement ;

  • de la réduction budgétaire de 50 millions d'euros allouée au programme "Inclusion sociale et protection des personnes", dont une partie est dédiée à l'action "Protection et accompagnement des enfants, des jeunes et des familles vulnérables" à hauteur de 320 millions d'euros pour le budget 2023 et 2024.


Ces coupes budgétaires flagrantes ne sont sûrement pas les seules à toucher des domaines essentiels pour la protection des mineurs et jeunes majeurs. Il est impératif de reconnaître que la protection de l'enfance nécessite des financements adéquats et stables pour assurer une prise en charge efficace et respectueuse des droits des enfants.


Par conséquent, Parlons d'eux appelle le Président de la République, le Premier Ministre et son gouvernement à reconsidérer ces choix budgétaires et à garantir un niveau de financement suffisant pour la protection de l'enfance. Nous exhortons vivement à ce que ces mesures soient revues dans le sens d'une augmentation des ressources allouées à ces secteurs cruciaux pour la justice et la protection de ces enfants, jeunes et familles.


Parlons d'eux demeure fermement engagée dans la défense des droits des enfants et des jeunes vulnérables, et continuera à suivre de près l'évolution de la situation et à plaider en faveur d'une protection effective et respectueuse de leurs droits les plus fondamentaux.


Contact presse :

Ludmila Lemasson-Sachon


Communiqué de presse détaillant nos inquiétudes et revendications.

CP_Parlons-d'eux_coupes_budgétaires_fev2024
.pdf
Download PDF • 1.72MB

59 vues0 commentaire

Commentaires


Articles à découvrir

bottom of page