top of page

🔔 L'actualitĂ© du mois d’octobre : le rĂ©cap'


Réseau pédophile démantelé


Le 1er septembre dernier, conformément au décret du 30 août, a été inauguré l'OFMIN,

abréviation pour l'Office des Mineurs, en réponse à l'augmentation des violences envers les

enfants. Cet organisme est affilié à la direction nationale de la police judiciaire, avec pour mission de prévenir le harcÚlement, les agressions et les abus sexuels envers les jeunes. Bien que certaines organisations de protection de l'enfance aient exprimé des réserves, l'office a déjà prouvé son efficacité en démantelant un réseau de pédophilie ce mois-ci.


Bras de fer entre Charlotte Caubel et les départements ; renationalisation


Le domaine de la protection de l'enfance est en pleine Ă©volution politique. La secrĂ©taire d’État en charge de l’Enfance, Charlotte Caubel, a annoncĂ© sa volontĂ© d'harmoniser la politique entre l'État et les dĂ©partements pour renforcer la protection de l'enfance. Actuellement, cette protection varie selon l'orientation politique des dĂ©partements, engendrant des inĂ©galitĂ©s nationales pour les enfants pris en charge, y compris les mineurs Ă©trangers isolĂ©s. On parle alors de renationalisation de la protection de l’enfance.

Loi Isabelle Santiago


Le 4 octobre dernier, la deuxiÚme lecture de la loi proposée par Isabelle Santiago, intitulée "pour une meilleure protection et accompagnement des enfants victimes et co-victimes de violences intrafamilliales", a eu lieu. AprÚs des débats au Sénat et à l'Assemblée nationale, la proposition a été approuvée. Cette loi devrait introduire des changements significatifs pour améliorer le soutien des enfants touchés par les violences domestiques en tant que victimes ou témoins.


Au moins 2822 enfants Ă  la rue, dont 700 entre 0 et 3 ans


L'UNICEF et des organisations telles que la Fondation Abbé Pierre ont lancé une tribune

transpartisane dénonçant la situation de milliers d'enfants sans abri, signée par 55

parlementaires. Ils réclament une augmentation des capacités d'hébergement et une stratégie

pluriannuelle "de la rue au logement". Un recensement avant la rentrĂ©e avait identifiĂ© environ 1 900 enfants sans abri, mais lors d'un autre recensement le 2 octobre, le chiffre a grimpĂ© Ă  2 822, soit une hausse de 42% en un mois. La tribune rappelle Ă©galement la dĂ©cision alarmante du gouvernement de supprimer des milliers de places d'hĂ©bergement d'urgence avant l’étĂ©.


Manifestation abus sexuel par les chefs religieux


Une manifestation s’est dĂ©roulĂ©e Ă  Paris devant le Louvre, portĂ©e par des organisations de

protection de l’enfance. Ce regroupement proteste contre les abus sexuels d’enfants commis par des chefs religieux. Parmi ces manifestants se trouvent des victimes qui rappellent qu’ils ne luttent pas contre la religion mais bien contre les agressions et surtout contre un manque de lĂ©gislation religieuse. Parmi les pancartes nous pouvions apercevoir des rĂ©fĂ©rences Ă  plusieurs scandales sexuels sur enfants par des religieux ayant Ă©clatĂ©s rĂ©cemment, comme par exemple avec le DalaĂŻ Lama. L’étape suivante est la mise en circulation d’une pĂ©tition.

15 vues0 commentaire

Articles à découvrir

bottom of page